• Accueil
  • Nous contacter
  • Rechercher
  • Plan du site
  • Diminuer la taille de police
  • Taille de police d'origine
  • Augmenter la taille de police
  • Login
ACTUALITÉS

DEMARCHE DE REDUCTION DE LA VULNERABILITE DES BATIS A USAGE D’HABITATION - BASSIN VERSANT DU GAPEAU

Dans le cadre du Programme d’Actions de Prévention des Inondations (PAPI) du Gapeau, labellisé en février 2020, le Syndicat Mixte du Bassin Versant du Gapeau (SMBVG) lance une démarche de réduction de la vulnérabilité aux inondations (action n°5-1). Cette démarche, menée sur toute la durée effective du PAPI (2020 à 2026), s’adresse à toute personne, propriétaire ou locataire, résidant en zone inondable (par débordement de cours d’eau, ruissellement et submersion marine) sur le périmètre du PAPI ainsi que sur le territoire d’intervention du SMBVG.
 
La réduction de la vulnérabilité passe par la protection des personnes et la réduction des dommages (et aussi la facilité d’accès à un retour à la normale suite à un phénomène d’inondation). Ces mesures de réduction de la vulnérabilité ne peuvent contenir complètement le risque mais sont généralement des bons moyens pour limiter fortement les dommages.
La démarche prévoit la réalisation d’un diagnostic de vulnérabilité du bâti qui intègre des propositions adaptées de travaux et mesures de mitigation. Une assistance est alors proposée, visant à accompagner le bénéficiaire dans sa demande de financement et la mise en œuvre de ses travaux.
 
Il faut savoir que :
-          la prestation de diagnostic ainsi que l’assistance aux dossiers de financement et aux travaux est prise en charge financièrement par le SMBVG et l’Etat,
-          la réalisation d’un diagnostic de vulnérabilité est obligatoire pour pouvoir bénéficier des aides financières de l’Etat (sous réserve d’éligibilité), pouvant atteindre un taux de financement maximum de 80 % du coût des travaux (plafond limité à 10 % de la valeur vénale du bien).
 
Vous souhaitez bénéficier d’un diagnostic de vulnérabilité ?
Rendez-vous sur : https://www.smbvg.fr/ - rubrique « Réduction de la vulnérabilité » - afin de remplir le formulaire numérique ou par téléphone au 04.98.16.36.00.
 
Pour plus de renseignements, n’hésitez pas à consulter le site du SMBVG (https://www.smbvg.fr/) ou à contacter un agent de la structure.
 


Depuis le 1er janvier 2016, le Syndicat Mixte Bassin Versant du Gapeau réalise un entretien de la ripisylve du Gapeau et de certains de ses affluents.
Un programme de travaux a été établi.

LE PAPI : Programme d'Actions de Prévention des Inondations

bassin versant du Gapeau

La Commission Locale de l'Eau (CLE) et le Syndicat Mixte du Bassin Versant du Gapeau (SMBVG) travaillent actuellement pour l'élaboration d'un Programme d'Actions de Prévention des Inondations (PAPI).

Outils de vigilance météo pluie-inondations : le BVG vous informe

Depuis le 1er septembre, le secteur est en période dite "à risque pluies méditerranéennes intenses". Aussi, vous trouverez dans ce dépliant toutes les informations nécessaires pour rester informé à tout moment et savoir les bons comportements à adopter en cas d'évènement.
Pour plus d'informations, www.smbvg.fr

historique de la compétence communautaire :

définition du GapeauZoom
Le Gapeau :
C'est un fleuve côtier du département français du Var, dans la région Provence-Alpes-Côte d'Azur, qui se jette dans la mer Méditerranée.
Le Gapeau prend sa source à Signes, au collet du Gapeau, à l'altitude de 315 mètres. Coulant dans le Var, à l'est de Toulon, le Gapeau est mal connu de tous, même des riverains.
Il parcourt 47,5 kilomètres et prend sa source au pied du massif de la Sainte-Baume, puis il file à travers un étroit couloir, la haute-vallée, jusqu'à Solliès-Pont. Il s'ouvre ensuite la basse vallée et parcourt les communes de Signes, Méounes-lès-Montrieux, Belgentier, Solliès-Toucas, Solliès-Pont, Solliès-Ville, La Farlède, La Crau et Hyères.

L'intérêt communautaire avant la loi NOTRé :
la "protection et la mise en valeur de l'environnement" fait partie du premier groupe des compétences optionnelles de l'intérêt communautaire.
Concernant la gestion et la protection des eaux du Gapeau, cet intérêt réside dans la mise en oeuvre d'actions et de techniques naturelles concernant sa ripisylve et dans la participation de la CCVG aux schémas directeurs pour satisfaire cet objectif.

Historique de la compétence :
Il est à noter que la mise en place de cette compétence a été effective en 1999.
En effet, la CCVG a décidé de poursuivre la gestion des berges du Gapeau en réactualisant son Plan Pluriannuel de Gestion (PPG) des berges et de la végétation rivulaire établi en 1997.

Les programmes d'action :
la CCVG a réalisé des travaux d'entretien de la ripisylve du Gapeau, définis à travers un programme pluriannuel de 2000 à 2015. Ces interventions sur des terrains privés ont &été rendues possibles par 2 Déclarations d'Intérêt Général de ces travaux.

La zone d'étude concernait le territoire de la Communauté de Communes de la Vallée du Gapeau, à savoir les communes de Belgentier, Solliès-Toucas, Solliès-Pont, Solliès-Ville et La Farlède. Son linéaire était de 20 kilomètres depuis le territoire communal de Belgentier (ruisseau des Fougens) jusqu'à la commune de La Farlède (confluence avec le ruisseau du Petit Réal).

La méthode de travail se déroulait en 3 phases successives :

1/ la réalisation de l'évaluation du précédent programme,

2/ l'élaboration d'un état des lieux du cours d'eau et l'établissement du diagnostic de son fonctionnement en inventoriant les désordres et enjeux recensés,

3/ la définition des objectifs de gestion pour chaque unité de gestion fonctionnelle et la réalisation d'une programmation pluriannuelle pour les intervention à mettre en place sur l'ensemble des berges du Gapeau, accompagnée d'un chiffrage financier des actions proposées.

Gapeau